• bassetjones

L’art de la fabrication de la monnaie Gallo-Romaine

Mis à jour : 10 déc. 2020

Qui n’a jamais rêvé de détecter une pièce Gallo-Romaine lors d’une de ses sorties de détection ? Mais comment étaient donc fabriquées ces pièces aujourd’hui si rares ?




Comment était fabriquée une monnaie romaine ?


Les pièces à l’époque de l’Empire Romain étaient toutes frappées. A quoi cela consistait ? Il était nécessaire de mettre une sorte de rondelle qui était appelée « flan » dans la pièce. Ces rondelles étaient en bronze, argent ou or. Ces flans représentaient donc la valeur de la monnaie. Ce sont les ouvriers de cette époque qui s’occupaient de frapper les flans entre les deux coins de la pièce. Ils devaient être attentifs et minutieux car c’était le poids du flan qui déterminait ainsi la valeur de la pièce fabriquée.

Qu’est-ce que les coins ? Les coins sont des cylindres d’acier où il y a les inscriptions de la pièce. Ils sont à la fois au recto et au verso de la pièce. La monnaie était donc placée entre les deux coins et un coup de marteau permettait d’imprimer les deux faces de la monnaie. On peut de manière plus simple comparer cela au système utilisé actuellement pour les imprimantes et l’imprimerie en général.


Qui étaient les créateurs de ces pièces ?


Ce sont les graveurs qui s’occupaient de créer et de graver le coin des monnaies. Cette activité était longue et fastidieuse. Il fallait beaucoup d’énergie et minutie pour ainsi graver ces pièces. Ils utilisaient généralement un marteau ou pointeau pour réussir à graver les coins.





Dans quel endroit étaient fabriquées les monnaies ?


Les pièces romaines étaient fabriquées dans des ateliers monétaires. Ces lieux rassemblaient tous les artisans les plus qualifiés et talentueux qui ainsi étaient employés pour fabriquer ces pièces. Il existait plusieurs « usines à monnaie » de ces sortes situées partout dans l’Empire Romain de l’époque. Chaque monnaie avait une signature de l’atelier dans lequel elle était fabriquée. Rome et Lyon étaient deux villes très connues à l’époque pour la fabrication de ces monnaies.



Comment se passait la monétisation à l’époque ?


Payer à cette époque n’était pas la même chose qu’aujourd’hui. Il n’y avait ni carte bancaire, ni chèque ou virement. Il était donc obligé de payer avec ces pièces. Il était difficile à l’époque de voyager, les pièces ne circulaient pas énormément. Seul les marchands faisaient circuler les pièces dans tout l’Empire. En effet, les marchands voyageaient de ville en ville pour vendre leurs marchandises, de ce fait, ils permettaient de faire voyager les monnaies. C’est pour cela qu’il est possible aujourd’hui de détecter des pièces Gallo-romaine un peu partout en Europe.

Chaque ouvrier et salarié comme aujourd’hui était payé et pouvait donc recevoir ces pièces.





La détection de ces pièces romaines est une chance inouïe, non pas pour la valeur monétaire qu’elle représente mais plutôt pour sa valeur historique. C’est une pièce fabriquée de manière minutieuse et créée il y a 2000 ans. Un art, une technique unique qu’il est magique de pouvoir tenir entre ses mains.


Pour avoir plus de chance de profiter de ces pièces merveilleuses, nous vous conseillons de consulter la fiche produit de notre robot autonome qui pourrait certainement vous offrir cette chance d’enfin dénicher une pièce Gallo-Romaine !



Restez connectés sur nos réseaux sociaux !

Facebook

Instagram

Linkedin

Twitter




English :


Who has never dreamed of detecting a Gallo-Roman piece during one of its detection outputs? But how were these parts made, so rare today?


How was a Roman coin made?


The coins at the time of the Roman Empire were all minted. What did it consist of? It was necessary to put a kind of washer which was called "flan" in the coin. These washers were made of bronze, silver or gold. These blanks represented the value of the coin. It was the workers of that time who were in charge of striking the blanks between the two corners of the coin. They had to be careful and meticulous because it was the weight of the blank that determined the value of the coin.

What are the corners? The corners are steel cylinders where the inscriptions of the coin are. They are both on the front and back of the coin. The coin was therefore placed between the two corners and a hammer stroke was used to print both sides of the coin. One can compare this in a simpler way to the system currently used for printers and printing in general.


Who were the creators of these coins?


It was the engravers who were in charge of creating and engraving the corner of the coins. This activity was long and tedious. It took a lot of energy and meticulousness to engrave these coins. They generally used a hammer or a needle to succeed in engraving the corners.


Where were the coins made?


Roman coins were made in coin workshops. These places brought together all the most skilled and talented craftsmen who were employed to make these coins. There were several "coin factories" of these kinds located throughout the Roman Empire at the time. Each coin had a signature of the workshop in which it was made. Rome and Lyon were two very famous cities at the time for the manufacture of these coins.



How was the monetization at that time?


Paying at that time was not the same as today. There were no credit cards, checks or transfers. So he was obliged to pay with these coins. It was difficult at the time to travel as the coins did not circulate much. Only merchants circulated the coins throughout the Empire. Indeed, merchants traveled from city to city to sell their goods, thus allowing the coins to travel. This is why it is possible today to detect Gallo-Roman coins all over Europe.

Each worker and employee as today was paid and could thus receive these coins.



The detection of these Roman coins is an unprecedented opportunity, not for the monetary value it represents but rather for its historical value. It is a meticulously manufactured coin created 2000 years ago. An art, a unique technique that it is magical to be able to hold in your hands.


To have more chance to enjoy these wonderful pieces, we advise you to consult the product sheet of our autonomous robot which could certainly offer you this chance to finally find a Gallo-Roman piece!


39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout